Cognac-chateau-de-plassac

Le château de Plassac, joyau du patrimoine charentais et propriété de la famille Dampierre, allie depuis huit générations passion viticole, tradition et art de vivre à la française. Situé en Saintonge, le château de Plassac fut successivement la propriété du duc d’Epernon et du marquis de Montazet qui décida en plein siècle des Lumières de raser l’ancien château médiéval pour ériger l’actuel château dont la reconstruction fut achevée en 1772. Son architecture s’inscrit dans la lignée du Grand Théâtre de Bordeaux et de la place du Palais Royal de Paris.

Peu après, les comtes de Dampierre héritèrent de Plassac et l’occupent encore de nos jours. L’histoire de Plassac a été marquée par les visites d’illustres personnalités qui ont en leurs temps illustré l’Histoire de France.On peut citer la duchesse de Berry, Marie-Caroline de Bourbon-Sicile, épouse du duc de Berry, fils de Charles X. Mère du comte de Chambord, prétendant légitimiste au trône de France, elle a séjourné à Plassac lors de son épopée pour rallier la Vendée à sa cause. Quelques années après, Eugénie de Montijo, comtesse de Teba, future épouse de Napoléon III, venait y passer une partie de ses vacances d’été.

Le château de Plassac, est également un domaine viticole. Depuis toujours, les comtes de Dampierre produisent des vins et spiritueux à Plassac.

Vers la fin du XIXe siècle, le comte Elie a âprement défendu l’appellation du Cognac et fortement contribué à la replantation du vignoble cognaçais après que ce dernier fut dévasté par le phylloxéra. Aujourd’hui, le château de Plassac rassemble trois parcelles. Ces vignes différentes permettent un équilibre unique conjuguant l’harmonie des saveurs et le raffinement des arômes.

* Ancien élève de l’EDHEC, chef de zone Moyen-Orient chez Berliet, puis directeur commercial chez Sedam-Bertin (aéroglisseurs). Directeur commercial de Charles Heidsieck et d’Henriot, avant de fonder le Champagne « Comte A.de Dampierre » en 1986 qui s’exporte avec succès dans trente pays et qu’il revend au bout de vingt-cinq ans. Il poursuit sa carrière dans les vins et spiritueux avec le cognac du château de Plassac, qui est dans sa famille depuis 250 ans, où il nous a réservé l’accueil le plus chaleureux pour tenir notre colloque.